L’achat d’un véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion requiert un budget conséquent. Que ce soit dans le cadre de ses fonctions ou juste à titre personnel, un artisan a toujours besoin d’un moyen de déplacement et de transport.

Le financement peut s’effectuer de plusieurs manières, auxquelles l’artisan a le droit de choisir.

Crédit à la consommation ou prêt personnel

Ce genre de prêt voiture pas cher consiste à mettre une certaine somme à la disposition de l’artisan qui est libre de l’utiliser comme bon lui semble. Dans ce cas, il lui est probable d’acheter une voiture avec le montant qui lui est attribué.

Ici, le véhicule acquis peut être utilisé à usage personnel. Les conditions d’obtention de l’emprunt varient suivant les institutions, et ce malgré les termes généralisés.

Le prêt affecté : crédit auto

crédit autoL’acquisition d’un véhicule commercial ou utilitaire peut se réaliser avec ce genre d’emprunt. Ce crédit est destiné exclusivement à l’achat d’une voiture. L’artisan ne bénéficie d’aucune liquidité.

L’établissement financier ou la banque paie le montant de l’achat de l’automobile qui sera mise à sa disposition. En revanche, il rembourse mensuellement le banquier à compter de la livraison et des accords mentionnés dans les termes du contrat. Le crédit n’a lieu que si seulement l’acquisition l’est.

L’achat peut également s’effectuer directement entre le concessionnaire ou le vendeur et l’artisan. Dans ce cas, le contrat est un achat avec facilité de paiement.

Vous pouvez demandez un pret auto sur financement automobile.fr, qui vous permet de trouver un financement au meilleur taux.

Le leasing auto

Le leasing constitue un autre moyen de financer à crédit l’acquisition d’une automobile. Il s’agit d’une location avec option d’achat. Cependant, il est à noter que cette option achat n’est pas obligatoire dans ce type d’accord.

L’un des avantages de ce système est que l’assurance et l’entretien peuvent y être intégrés dans les montants de location acquittés mensuellement.

Le crédit professionnel

Ce financement s’adresse aux artisans et aux diverses catégories de professionnels. Il permet d’effectuer le renouvellement ou l’acquisition d’équipement et de matériel tel que le moyen de locomotion.

Cet emprunt se distingue par le fait que les charges d’intérêts peuvent être déductibles fiscalement. Le remboursement s’effectue généralement mensuellement, mais peut aussi se faire par an, par semestre ou par trimestre. La durée va de 2 à 15 ans et le taux peut être variable ou fixe.

Le rachat de crédit

Dans le cas où l’artisan possède déjà plusieurs emprunts, il lui est possible de procéder à un rachat pour pouvoir disposer d’un fonds. Ce dernier peut être investi dans l’acquisition d’un véhicule.